Guide de voyage à la Mecque

ParAlHoda Way

Guide de voyage à la Mecque

La Mecque

Selon l’histoire, La Mecque désigne la ville la ville de naissance du prophète Mahomet. Elle accueille en son sein de nombreux pèlerins depuis des siècles. Ce voyage est même obligatoire pour un musulman pratiquant, et figure parmi les Cinq Piliers de cette religion. Découvrez ci-dessous les atouts touristiques impressionnants de cette métropole de l’Islam.

Quand partir à la Mecque ?

La Mecque bénéficie d’un très bon climat comme dans la plupart des villes en Arabie Saoudite. Durant le premier trimestre de l’année, cette métropole saoudienne peut atteindre une température allant jusqu’à 34° C. Le mois suivant, la chaleur peutgrimper jusqu’à 33 C° à la tombée de la nuit.Du mois de mai en septembre, le climat reste correct. Il s’établit à l’horizon des 26 ° C et n’est pas épargné des quelques temps pluvieux.

Le beau temps reprend son cours en octobre. Le record est à 44 ° C. Entre les deux derniers mois de l’année, la ville se rafraichit et la température tombe à 30 ° C. Il peut parfois y avoir quelques précipitations. Dans ce sens, il est important de bien choisir le moment de votre visite dans la ville sainte.

La visite de la Grande Mosquée

Tous les croyants passent nécessairement par la Grande Mosquée de la Kâaba. La bâtisse est honorée du titre de plus grande mosquée à l’échelle mondiale. Elle s’élève à plus de 80 mètres et sept minarets y brillent instantanément. Cet édifice central en forme de cube protège la fameuse Pierre Noire qui est installée à un mètre du sol.

La Kâaba est recouverte d’un tissu noir en soie tissé de fils d’or et porte quelques inscriptions du Coran. Si vous souhaitez y jeter un simple coup d’œil, il n’y a aucun souci puisque les portes sont toujours ouvertes. Par contre, l’accès y est strictement réservé aux prieurs.

La montagne de la miséricorde

Situé à une altitude avoisinant les 70 mètres sur la côte Est de la ville sacrée, le mont Arafat est caractérisé par une colline de granite bien en évidence. Il s’agit du dernier endroit où Mahomed a passé du temps avec ces disciples.Ce lieu détient une importance cruciale dans la religion islamique, à tel point que,lors du 9ème jour de Dhu Al-Hijjah, les pèlerins doivent y passer tout un après-midi.

Dans la croyance musulmane, c’est là qu’Adam et Eve se sont retrouvés, après 200 ans de séparation suite à leur pêché au Paradis, pour recevoir le pardon d’Allah.A ce propos, la communauté musulmane, la Oumma délivre sur place un sermon de grande importance.

Le grand pèlerinage des fidèles

Voilà comment se déroule le rituel, les hadjis parcourent lentement à pied ou en bus le chemin qui sépare le Mont Arafat et la vallée de Mina. Au milieu de la journée, ils effectuent une prière collective au sein de la mosquée de Namera, qui fait suite à une série de prières pour implorer le pardon d’Allah jusqu’au coucher du soleil. A la tombée de la nuit, les fidèles marchent vers la vallée de Muzdalifah pour y passer le reste de la soirée.

Par ailleurs, les pèlerins traversent sept fois l’espace entre les collines Safa et Marwah, près de l’imposante mosquée Masjid al-Haram. La marche effectuée tout le long du parcours de 450 mètresrappelle le périple d’Hajar qui est parti trouver de l’eau pour désaltérer son fils. Ses différents rites ont été établis par Mahomet lui-même.

À propos de l’auteur

AlHoda Way administrator

Laisser un commentaire